Le BAC dévoile son palmarès des véhicules les plus volés au Québec - Nouvelles | Infoassurance
03 décembre 2014

Le BAC dévoile son palmarès des véhicules les plus volés au Québec

Montréal, le 3 décembre 2014 — Le dernier Top 10 des véhicules les plus volés, publié aujourd’hui par le Bureau d’assurance du Canada (BAC), révèle que les gros modèles continuent d’avoir du succès auprès des voleurs. En effet, neuf véhicules volés sur dix, dans ce palmarès, se classent dans la catégorie des camionnettes et des véhicules utilitaires sport.

Top 10 des véhicules les plus volés au Québec en 2013* :

  • 1.  Ford F250 SD4RM 2007
  • 2.  Lexus RX 350 4P 2013
  • 3.  Acura Integra 2P 1999
  • 4.  Ford F250 SD 4RM 2006
  • 5.  Ford F350 SD 4RM 2007
  • 6.  Toyota Highlander 4P 2010
  • 7.  Toyota FJ Cruiser 4P 2008
  • 8.  Infinity FX 35 2004
  • 9.  Ford F350 SD 2005
  • 10. Toyota Highlander 4P 2013


Le vol de ce type de véhicules perdure depuis plusieurs années et rien n’indique que les voleurs pourraient changer de cible prochainement. Selon Charles Rabbat, directeur des Services d'enquête, Québec et Canada Atlantique du BAC, il y a fort à parier que certains véhicules volés ont reçu une nouvelle identité avec un faux numéro d’identification du véhicule (NIV), et qu’ils ont ensuite été revendus à des consommateurs qui ne se doutent de rien.

M. Rabbat note également que l’exportation de véhicules volés demeure un enjeu important. « Les véhicules haut de gamme, dont ceux de marques Lexus, Audi, BMW et Mercedes, n’échappent pas non plus aux membres du crime organisé qui les volent, dans le but de les expédier principalement en Afrique de l’Ouest », souligne-t-il. Fait nouveau, pour la première fois cette année, trois camionnettes volées de la série F de Ford, destinées à l’exportation, ont été saisies aux ports de Montréal et d’Halifax.

Diminution des vols de voitures

En 2013, 17 766 véhicules ont été volés dans la province, soit 1 véhicule volé toutes les 30 minutes, ce qui correspond à une baisse de 4,7 % par rapport à 2012**. Bien que le nombre de vols de véhicules ait diminué au Québec, ce commerce n’en demeure pas moins très lucratif.

Prudence à l’achat

Le BAC rappelle aux acheteurs de rester vigilants. « Étant donné le nombre de voitures volées et de pièces qui sont mises en vente en ligne, si une offre semble trop belle pour être vraie, elle l’est probablement », indique Pierre Babinsky, directeur des communications et des affaires publiques.

Lorsque l’on a l’intention d’acheter un véhicule usagé, il est important d’aller chez un concessionnaire de bonne réputation, de le faire inspecter par un mécanicien de confiance et de demander un rapport sur l’historique du véhicule. Aussi, afin d’éviter de faire réparer son auto avec des pièces achetées en ligne qui proviennent d’un véhicule volé, il est préférable de faire affaire avec un atelier de réparation reconnu.

Redoublez de vigilance

M. Babinsky conseille également aux automobilistes de ne pas rendre la tâche trop facile aux voleurs. « Ne laissez pas votre voiture en marche sans surveillance pour la réchauffer ou pour aller vous chercher un café », rappelle-t-il.

Un voleur professionnel peut voler une voiture en 30 secondes, mais il est possible de poser certains gestes qui aideront à les décourager :

  • Ne jamais laisser le véhicule en marche sans surveillance.
  • Stationner son véhicule dans un endroit bien éclairé.
  • Fermer les vitres, verrouiller les portes et garder ses clés sur soi.
  • Placer les objets de valeur et les paquets dans le coffre, hors de la vue.
  • Stationner son véhicule dans son garage la nuit, lorsqu’on en a un.

*Le Top 10 de 2014 est une compilation des véhicules les plus volés au Québec en 2013.
** Source : Statistiques Canada

À propos du Bureau d’assurance du Canada

Le Bureau d’assurance du Canada, qui regroupe la majorité des assureurs de dommages au pays, offre différents services aux consommateurs afin de les informer et de les accompagner lors de la souscription de leurs assurances automobile ou habitation ou lors d’un sinistre.

– 30 –


Renseignements (journalistes uniquement) :

Caroline Phémius
Conseillère en affaires publiques
Téléphone : 514 288-1563, poste 2232