L’indemnisation - Neige et verglas - Réclamer - Propriétaire - Habitation | Infoassurance.ca

Propriétaire

Neige et verglas

Votre assurance habitation vous protège en cas de dommages causés par la neige et le verglas, mais pas dans tous les cas. Tout dépend des choix que vous avez faits lors de l’achat de votre contrat d’assurance.

Couverture prévue pour les dommages causés par la neige et le verglas.

Toutefois, pour les dommages couverts votre assureur vous indemnisera selon le montant d’assurance choisi dans votre contrat. Il tiendra aussi compte du montant maximum (limitation) pour le remboursement de certaines catégories de biens.

Exemples de couvertures prévues :

  • Une branche d’arbre alourdie par le poids de la neige ou la glace tombe sur le porche de votre maison et endommage votre balustrade.
    Couvert
  • La table de votre ensemble de patio s’effondre sous le poids de la neige.
    Couvert si vous avez un contrat de type Tous risques
  • L’accumulation de neige et de glace fait s’effondrer une partie du toit de votre maison.
    Couvert si vous avez un contrat de type Tous risques
  • La neige et la glace accumulée sur votre toit commence à fondre et cette eau s’infiltre dans votre plafond.
    Couvert, si vous avez ajouté à votre contrat d’assurance habitation l’avenant Dommages d’eau – Eau au-dessus du sol.
  • Votre haie de cèdres s’est affaissée sous le poids de la neige après la dernière tempête.
    Non couvert
  • La dernière panne d’électricité a été tellement longue que vous avez perdu tous les aliments contenus dans votre congélateur.
    Couverts, mais avec une limite de 1 000 $

Remplacement des biens détruits ou endommagés

Votre assureur habitation fera d'abord nettoyer les biens qui sont nettoyables et réparer les biens endommagés qui sont réparables.

Si les biens doivent être remplacés, votre assureur les remplacera par des biens neufs de même nature et qualité si c'est l'option de règlement que vous avez choisie à l'achat de votre contrat. Sinon, il vous remboursera selon leur valeur au jour du sinistre.

Obligation de votre assureur

Votre assureur habitation doit remettre vos biens dans le même état qu’ils étaient avant le sinistre. Une grosse branche d’arbre alourdie par une épaisse couche de neige et de glace tombe sur la table de votre ensemble de jardin. Votre assureur remplacera seulement la table endommagée – et non l’ensemble au complet.

Votre assureur doit aussi vous indemniser dans les 60 jours suivant la réception de votre déclaration de sinistre ou, s’il en a fait la demande, des renseignements pertinents et des pièces justificatives.

Réparation de votre habitation

Pour les dommages à votre habitation, un devis devra être préparé pour évaluer les coûts de reconstruction des lieux sinistrés. Votre assureur fera réparer (ou reconstruire) les parties endommagées ou détruites. Si vous décidez de ne pas effectuer ces réparations, votre assureur vous remboursera par un montant d'argent en tenant compte de la valeur au jour du sinistre.

Choix du fournisseur ou de l'entrepreneur

Pour réparer ou remplacer un bien ou encore, pour rebâtir les lieux endommagés, vous pouvez vous adresser au fournisseur ou à l'entrepreneur de votre choix. Toutefois, vous devez en discuter d'abord avec votre assureur afin de vous entendre sur les montants accordés.

Franchise

Et n'oubliez pas : vous devez soustraire le montant de franchise choisi à votre contrat au montant d'indemnité que vous recevrez de votre assureur pour chaque réclamation que vous faites.

couverture
limitée à
1 000 $

Vous perdez le contenu
de votre congélateur suite
à une panne de courant?

1 000 $ c'est le montant d'indemnité
maximal que vous pourriez recevoir.

Biens dont la couverture est limitée sur la plupart des contrats d'assurance, peu importe le type de sinistre couvert.

Animaux 1 000 $ à 2 000 $
Bateaux 1 000 $ à 2 000 $
Métaux précieux en lingot, billets de banque et monnaie 200 $
Logiciels 1 000 $ à 2 000 $
Tracteurs de jardin, remorques d'équipement 5 000 $
Valeurs 1 000 $ à 2 000 $
Biens meubles se rapportant à des activités professionnelles 2 000 $
Découvrez les
5 étapes d’un règlement de sinistre en assurance habitation

5 étapes d’un règlement de sinistre en assurance habitation

Communication avec l’assureur Préparation de la réclamation Évaluation des dommages subis Entente sur le règlement Versement de l’indemnité

Appelez votre assureur ou votre courtier le plus tôt possible. Décrivez les circonstances du sinistre en étant le plus précis possible.

Dressez la liste des biens endommagés, détruits ou volés en incluant le modèle, la preuve d’achat, la garantie et le prix. Photographiez les dommages.

L’expert en sinistre enquêtera sur les circonstances du sinistre, analysera les documents que vous aurez fournis et vous expliquera la marche à suivre.

Si le bien est réparable, il sera réparé. Sinon, votre assureur le remplacera ou vous remboursera en vous remettant l’indemnité prévue dans votre contrat.

Selon l’ampleur du sinistre, votre assureur remettra votre indemnité en un ou plusieurs versements. Il pourra également payer directement vos fournisseurs ou entrepreneurs.

Répondez au quiz!

Êtes-vous bien couvert?

Infographie